inondations(Nord)

A l'approche d'un front froid au N-O de la France, création de 2 lignes orageuses successives particulièrement actives...

 

Les témoignages

Soyez le premier à témoigner sur cette catastrophe

Détails

A l'approche d'un front froid au N-O de la France, création de 2 lignes orageuses successives particulièrement actives sur la région du Nord-Pas-de-Calais et du Nord. Des précipitations supérieures à 50 mm en 12h, des durées de retour centennales pour la majorité des communes (valeur centenale 60,9mm à Abbeville et 56,5 à Lille). Crue de la Ternoise (29 m3/s), Dr> 50 ans (21 m3/s), crue de la Laquette (Dr> 20 ans), crue de la Clarence proche de la décennale. Dans le Nord, sur bassin versant de la Lys, des crues de 10 à 25 ans le 04/07. Dommages assurés : 25 M€
CatNat

3 Juillet 2005
Orages dans le Nord de la France

Sévères lignes successives d'orages dans la nuit du 3 au 4 juillet 2005, de la Somme au Nord-Pas-de-Calais

A partir de la soirée du 3 juillet 2005, deux sévères lignes successives d'orages (de durée proche de 6 heures) vont se former de la Somme au Nord-Pas-de-Calais à l'avant d'une limite pluvio-instable et se réactiver par une forte dynamique d'altitude. Elles vont engendrer dans la nuit du 3 au 4 juillet jusqu’en matinée du 4 juillet des précipitations d’intensité très inhabituelle dans la région.

La première ligne orageuse est axée de l’est de la Baie de Somme au sud de la Flandre intérieure, la seconde de l’Amienois au sud de Lille comme le montre la carte des précipitations couvrant les cumuls pluvieux des 2 lignes orageuses sur 48 heures.

A Lille-Lesquin, a été atteint en 12 heures un cumul de 81.2 mm. A Fiefs, il est tombé en 16 heures, 131.7 mm soit plus du double de ce qui tombe en un mois normal de juillet (62.7 mm). Il est également tombé à Arras 101.8 mm en 6 heures soit presque le double de son cumul mensuel normal de juillet (51.2 mm). Pour ces 3 stations, ces valeurs sont au-dessus des valeurs centennales correspondantes.

Ces intensités très exceptionnelles de précipitations ont provoqué principalement dans la région Nord-Pas-de-Calais, des dégâts et des incidents considérables : tronçons routiers et rues submergées par les eaux jusqu’à parfois 2 mètres dans l'agglomération Lilloise, la région d'Arras (62) et d'Hazebrouk (62), des embouteillages monstres jusqu’à 100 km à la métropole lilloise et des lignes ferroviaires endommagées (particulièrement dans le Ternois entre Hesdin et St-Pol où la ligne de train a été coupée).

Le nombre des communes reconnues en « catastrophe naturelle » s’est élévé à 71 dans le Nord et 106 dans le Pas-de-Calais. Les orages ont aussi concerné mais de façon moins virulente une partie de la Haute-Normandie.
Meteo France

Les ressources

 

Type de risque

risque naturel

Nature de l'évènement

inondation de plaine, par crue torrentielle, ruissellement