L'orage destructeur

Déposé le 27/02/2013 | par MAYANE | sur la catastrophe 1891- Orage (Bassin du Lez)

D'après l'ouvrage de Liliane Franck, Une rivière nommée Lez, Presses de la charité, Montpellier, 1982, p.171.

 
 

Au Pont Juvénal, vers dix heures, une effrayante colonne d'eau haute de trois mètres arrive en grondant de Castelnau ! Après avoir enlevé le pont de bois de La Valette, elle a causé de gros dégâts aux moulins de Navitau et des Guillems, assailli Montplaisir dont elle a arraché portes et fenêtres, inondé la guinguette de Tabarka d'une masse fangeuse de 2,50 mètres d'épaisseur qui a renversé le piano et fait écrouler une partie de la terrasse, saccagé les ponts et tout le matériel du 2e Génie, détruit la passerelle de Rimbaud, emporté cinq cabanes de blanchisseuses, drossé six bateaux chargés de blé, sel et autres denrées, sur les quais du port Juvénal... Après ce coup de folie on s'aperçoit que notre Lez s'est élargi de deux mètres aux Aubes ! Le débordement du 12 octobre 1891 a coûté au total 160 000 francs, soit :
- 61 480 francs pour la commune de Prades.
- 20 250 francs pour la commune de Montferrier.
- 12 650 francs pour la commune de Castelnau
- 31 530 francs pour la commune de Montpellier
- 15 985 francs pour la commune de Lattes.
- 5 000 francs pour la réparation, à Sète, d'un bateau marchand qui a sombré dans le port Juvénal.
- 13 105 francs pour dommages divers...

Période

Lundi 12 octobre 1891 au Lundi 12 octobre 1891

Intensité

3

Commune

Montpellier