Témoignages

 

Ce qui est frais malgré toutes ces années...

J' y étais et j' en ai un souvenir très précis, je me trouvais à vingt mètres maxi de l' explosion, au guichet dans la file d attente pour prendre mon billet afin de retourner à Chalons sur Marne ou je faisais mon service militaire, j ai donc vu les consignes redescendre éventrées car elles avaient été propulsées en l' air, la verrière de la rosace de la gare descendre et blesser les gens puis deux types de la police militaire qui soutenaient un autre gars un uniforme.(Capote d' hiver) qui pourrait être la victime. Il y a eu en fait deux explosions une petite avec de la fumée ce qui m'a fait retourner puis la grosse qui a éventré les consignes.

Un souvenir marquant d'enfance : l'incendie du collège Edouard Pailleron

A l'occasion des 40 ans de l'incendie du collège Edouard Pailleron, qui fit 20 victimes, un témoin indirect - qui se préparait alors à quitter l'école primaire pour entrer au collège - décrit les émotions vives qui l'avaient assailli en apprenant cette catastrophe par la télévision puis décrit la manière dont il put les élaborer une fois collégien.