Confinements et mesures d'urgence

Déposé le 20/03/2016 | par lenapoulain | sur la catastrophe 2009- Incendie stockage souffre (Dunkerque)

Dépêche de l'AFP relatant les mesures touchant directement les habitants

 
 

Mesures de confinement près de Dunkerque en raison d'un nuage de soufre

La préfecture du Nord a appelé les habitants de plusieurs communes de l'agglomération de Dunkerque à rester chez eux samedi matin, après la formation d'un épais nuage de soufre, dû à l'incendie d'un entrepôt, tout en assurant qu'il n'était pas dangereux pour les populations.

Les habitants de Dunkerque, Petite-Synthe, Malo-les-Bains, Cappelle-la-Grande, Saint-Pol-sur-Mer et Coudekerque sont appelés à rester chez eux jusqu'à nouvel ordre, a précisé la préfecture.

"Il y a actuellement un épais brouillard qui se répand sur l'agglomération à partir d'une entreprise de la zone industrielle de Petite-Synthe. Il s'agit d'oxyde de soufre et d'hydrogène sulfuré. Il ne présente pas de danger pour la population, mais c'est un brouillard désagréable et irritant", a expliqué le sous-préfet de Dunkerque, Jean-Régis Borius.
"Il est plus sage de rester chez soi ce matin", a-t-il ajouté.

Les habitants ont été notamment invités à ne pas emmener leurs enfants à l'école ou à ne pas se rendre sur les marchés avant la dissipation du nuage et la fin de l'alerte diffusée par les radios locales.

Le lycée de l'Europe à Dunkerque a annulé une journée portes ouvertes prévue samedi, et de nombreux établissements scolaires rappelaient les parents pour qu'ils viennent chercher leurs enfants.

Plusieurs communes ont également décidé d'alerter les populations en diffusant, en voiture, des messages d'information par haut-parleur.

Quelques personnes ont appelé les secours pour des "picotements" et un cycliste a été victime d'un malaise, selon le Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (CODIS) du Nord.

"Les risques d'intoxication ne sont pas très importants, mais les personnes les plus fragiles, les enfants et les personnes qui présentent des maladies respiratoires, ne doivent pas rester à proximité", a souligné un responsable du CODIS.

Le nuage de soufre, très dense, provient de l'incendie d'un entrepôt (non répertorié Seveso) de 2.000 m2 qui abrite 250 tonnes de soufre en vrac, dans la zone industrielle de Petite-Synthe.

L'incendie est en cours d'extinction, mais il devrait encore dégager beaucoup de fumée, selon le CODIS.

L'alerte a été donnée peu après 05H00 par des automobilistes victimes sur l'A16 d'accidents imputés dans un premier temps au brouillard. L'autoroute est coupée dans les deux sens entre Cappelle-la-Grande et Petite-Synthe depuis 06H05. Ces accidents ont fait plusieurs blessés légers.

Une quinzaine de casernes a été mobilisée. Deux hélicoptères ont été dépêchés depuis Paris (Sécurité civile) et Amiens pour des "missions de reconnaissance".

(AFP - 21/03/09)

Période

Samedi 21 mars 2009 au Samedi 21 mars 2009

Intensité

1

Commune

Dunkerque  

Autres témoignages sur la catastrophe