Episode de chutes de neige importantes en MONTAGNE BOURBONNAISE

Déposé le 04/11/2014 | par PhilPRS | sur la catastrophe Fortes chutes de neige précoces (Auvergne)

La Montagne Bourbonnaise touchée par la neige: le mercredi 20 novembre 2013 et les jours qui ont suivi, l’Allier a été confronté à des chutes de neige qui ont touché le secteur de la Montagne Bourbonnaise, au sud-est du département (40 cm à 500 mètres d’altitude, 120 cm à 1000 mètres).

 

Les ressources

Documents associés

 
 

Des voies de circulation ont été bloquées par des chutes d’arbres, l’électricité et le téléphone ont été coupés et des personnes se sont trouvées isolées. Au final, ceux sont plusieurs centaines de foyers qui ont été directement impactés par ces perturbations climatiques.

Dans ces conditions, et sur demande du Centre Opérationnel Départemental (COD) activé à la Préfecture et dirigé la Sous-préfète, directrice de cabinet du Préfet, un poste de commandement (PC) sapeurs-pompiers a été activé dès le 20 novembre 2013. Ce PC a été doté de moyens de reconnaissance et d’intervention.
Compte-tenu de l’évolution de la situation, le département étant placé en alerte orange par Météo France du vendredi au samedi, un Poste de Commandement Opérationnel (PCO) a été activé à la première heure, le vendredi 22 novembre 2013 sous la responsabilité du Sous-préfet de l’arrondissement de Vichy, afin de permettre une gestion locale et interservices des interventions. Ce PCO auquel participaient les élus locaux, les services du conseil général, le SDIS, ERDF et France Télécom restera activé jusqu’au 24 novembre 2013 dans la soirée.
Les sapeurs-pompiers engagés lors de ces 4 journées ont essentiellement accompli les missions suivantes :

- Assistance aux personnes : sur les quatre premiers jours, ce sont environ 60 foyers, souvent isolés et difficilement accessibles, qui ont été visités par les sapeurs-pompiers afin de s’assurer des conditions de vie et de la santé des habitants. 8 personnes ont été regroupées temporairement à l’EPHAD du Mayet de Montagne où se trouvait le service de santé et de secours médical du SDIS;

- Reconnaissances de la viabilité du réseau routier : des reconnaissances diverses et des actions de tronçonnage ont été menées en partenariat avec les services du Conseil Général, afin de sécuriser la viabilité du réseau.

Les sapeurs-pompiers ont également travaillé en partenariat avec les services d’ERDF pour les aider au rétablissement du réseau électrique en les conduisant jusque sur les lieux d’intervention.

Au total, ceux sont environ 110 sapeurs-pompiers du corps départemental, en plus des sapeurs-pompiers des centres de secours du Mayet de Montagne, de Laprugne, d’Arfeuilles et de Ferrière sur Sichon qui ont pris part à ces opérations.

Il est important de noter que malgré les conditions d’intervention difficiles, aucun sapeur-pompier n’a été blessé au cours des diverses actions menées.

Le réseau ANTARES a été le seul moyen de transmissions qui a été opérationnel tout au long des 4 journées. Il a permis la remontée d’informations opérationnelle vers le COD et le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS), la communication des acteurs sur le terrain (SDIS – Conseil Général) et la liaison radio entre le SAMU et le médecin de garde du secteur.

Période

Mardi 19 novembre 2013 au Dimanche 24 novembre 2013

Intensité

1

Tags

Commune