Mort tragique suite à une panne EDF
Je me souviendrai encore de cette soirée, comme si c’était hier.
Toute la Martinique fut plongée dans un noir obscur, on aurait dit une éclipse totale mais ce n’était qu’une panne à la centrale d’EDF.
Une panne d'électricité généralisée a affecté vendredi 27 Mai 2011 à 18 heures l'ensemble du réseau EDF en Martinique plongeant dans le noir l'ensemble des 185.000 clients répartis sur l'île. Pendant environ une demi-heure, le blackout fut complet.
La panne est survenue à la suite d'un incident technique à la centrale de Pointe des Carrières à Fort-de-France, et ce n’est qu’une heure après qu’EDF procédait à la réalimentation progressive de sa clientèle, en commençant par tous les clients prioritaires (hôpitaux, cliniques, etc.) étaient réalimentés et une demi-heure plus tard, 40% de la clientèle soit 70.000 clients l'ont été également. Vers 23h50, l'alimentation électrique de l'ensemble de la clientèle fut rétablie.
Ces quelques heures furent les pires de toute ma vie.
J’habite en plein cœur d’une cité, vers 18h, une panne de courant survint.
A ce moment précis, tous les enfants se mettaient à crier, ils ne comprenaient pas ce qui se passait.
Les parents ne sachant pas quoi faire, se mirent à allumer des lampes, bougies et tout autre objet pouvant éclairer.
Il faisait une chaleur terrible ; de ce fait une majeure partie des habitants sont descendus au rez- de chaussée et se mirent à discuter dans le hall.
L’autre partie était restée cloîtrés chez eux, craignant l’obscurité.
Plus de ventilateur, plus de congélateur givré
Plus de climatiseur, plus de journal télévisé
Ne pouvant pas suivre les informations, nous restions impuissants face à la situation.
Pour pallier à ce manque d’électricité, nous avons dû dans un premier temps arrêter de nous réapprovisionner en aliments puis nous avons été obligé de nous nourrir de tous les produits surgelés de peur que cela ne se gâte.
Nous nous sommes aussi munis de radio à piles pour suivre le déroulement de la situation.
Ma grand-mère quant à elle, possédant une cuisinière électrique à profiter de ce moment pour revenir aux bonnes méthodes d’antan tel que « le feu de bois ».
A cette occasion, mes enfants et moi avons pu redécouvrir le bon goût de la cuisine des anciens.
Mais tous ces évènements n’ont pas seulement eu un aspect psychologique….
Il y eu en effet un aspect tragique !!!
Mon grand-oncle Matthieu, souffrant depuis quelques années de la maladie du sommeil autrement appelé apnée du sommeil se voyait contraint de dormir tous les soirs avec un appareil spécialisé et à cause de cette coupure longue de deux heures, le pauvre homme a perdu la vie.
Ce fut une terrible tragédie.
Cette coupure restera à tout jamais graver dans ma mémoire.

Période

Vendredi 27 mai 2011 au Vendredi 27 mai 2011

Intensité

2

Commune

Basse-Pointe