La canicule de 2003.

Déposé le 29/04/2012 | par catsebmat | sur la catastrophe 2003 - vague de chaleur

Ma femme était enceinte et était alitée dans notre appartement. La famille et des amis nous rendaient visite mais ne restaient pas longtemps ...

 
 

Le souvenir personnel que j'ai de cette canicule est fortement rattaché à la première grossesse de ma femme. Elle devait rester allongée et tout déplacement en voiture était interdit.
Pourtant nous aurions apprécié de rejoindre sa famille qui habite à environ 800 m d'altitude en pleine campagne. Certes ils avaient chaud le jour, mais les nuits étaient plus fraîches. Chaque fois qu'ils venaient nous rendre visite, il leur tardait de rentrer chez eux pour ne pas avoir à supporter cette chaleur étouffante.
Alors que chez nous, à l'intérieur, nous avions entre 30 et 32°C de jour comme de nuit.
On avait installé des ventilateurs prêtés par la famille, des bassines avec de l'eau glacée autour du lit.
Au final, même si moi et surtout ma femme avons eu à souffrir de cette épisode caniculaire, nous ne le gardons pas comme un mauvais souvenir du fait de la joie d'attendre notre premier enfant.
Malgré tout, la canicule de 2003 m'a fortement encouragé quelques années plus tard à déménager à la campagne pour pouvoir profiter de nuit plus fraîches en été, ce qui est beaucoup plus difficile en ville.