Témoignages

 

Attentat préfecture de police 15 septembre 1986

Près de 30 ans après cet attentat le mal être est toujours présent travaillant au dessus des permis de conduire j ai été réquisitionnée pour garder les effets personnels de mes collègues blessés j ai eu un arrêt de travail post traumatique en 2012 j ai été exposé à du vacarme émis par une casse auto installée à proximité de mon habitation ce bruit à réveillé mon état latent de stress enfouit depuis je suis arrêté en maladie en dépression majeure les attentats de 2015 n ont fait que renforcer mon stress mes insomnies je pense que l on est jamais guéri après un acte de cette violence