Glissement de terrain (Combe des Parajons)

Le samedi 8 janvier 1994, vers 1 h 15 du matin, survenait un glissement de terrain emportant, une surface de 7 hectares de la Combe des Parajons sur une épaisseur moyenne de l’ordre de 10 m. Dans sa progression très rapide, le glissement a détruit six habitations, en faisant quatre victimes, coupé la route nationale RN 85, barré le ruisseau de la Salle, avec formation d’un lac qui a inondé quatre maisons. Il a terminé sa course contre l’église du village qu’il a partiellement détruite.

 

Les témoignages

  • Eric C via Le Dauphiné Libéré | 08/01/2014

    J’ai été appelé pour un arbre tombé sur la route

    C’était le 8 janvier 1994. J’ai été prévenu à 2 h 30 par le centre opérationnel de Grenoble pour un arbre tombé sur la route. Je suis parti avec un autre gendarme.Deux sapeurs- pompiers, avec la tronçonneuse, nous suivaient dans leur camionnette. Quand on est arrivé sur le village, soudain, face à nous, s’est dressé un mur de goudron noir avec une bande blanche.

Les vidéos

Détails

La dénivelée du glissement est de 110m et la niche d’arrachement laisse apparaître des dalles de calcaire fissuré avec des nombreux écoulements d’eau.
Les interventions et travaux d’urgence se sont déroulés sous la surveillance permanente du glissement et avec la maîtrise des écoulements de surface.
Une surveillance rustique du glissement a été mise en place à l’aide de quatre lignes de jalons réparties dans le versant; de même des repères ont été placés en bordure des retenues d’eau formées sur le site. La surveillance s’est effectuée en continu, jour et nuit, pendant les quatre premiers jours,puis les levés ont été biquotidiens pour devenir ensuite plus espacés (fréquence deux par semaine) au bout d’un mois.
Un plan d’évacuation, par phases, été élaboré en cas de réactivation soudaine du glissement.