Ouragan Hugo (Guadeloupe)

Ouragan de classe 4 Hugo (œil passé sur la Grande-Terre - dégâts considérables - 11 morts au total)

 

Les témoignages

Détails

Le 9 septembre, un amas d'orages au large de la côte de l'Afrique tend à s'organiser et se dirige vers l'ouest. Ce système devient une dépression tropicale le 10 au sud-est des Îles du Cap-Vert et une tempête tropicale le 11 septembre en plein océan Atlantique1. Le 13 septembre à 01H TU, la tempête se renforce et devient officiellement un ouragan baptisé Hugo alors qu'il se trouve à 1 100 milles marins à l'est des Îles Sous-le-Vent.

L'ouragan contourne une dépression se situant près de Porto Rico et prend une trajectoire ouest-nord-ouest. Le 17 septembre à 05h TU, 01h locale, l'œil de l'ouragan Hugo passe en plein sur la Guadeloupe1. La pression atmosphérique relevée au niveau de l'œil du cyclone est de 941 hPa et le vent moyen est de 230 km/h2,3. Les rafales de vent atteignent les 280 km/h et plus de 300 km/h est relevé au Raizet (aéroport), Hugo a ainsi atteint la catégorie 4 et tourne vers le nord-ouest en décélérant.
[...]
Les rafales de vents ont dépassé les 300 km/h, ravageant la majeure partie de l'archipel, détruisant plus de 60% de la récolte de canne à sucre, 100% de la récolte de bananes causant pour 466 millions de francs (1989) de dommages et 152 millions de dommages à l'industrie hôtelière. Le secteur de la pêche a été sinistré à 100%, les cultures vivrières et maraîchères à 85%. Le coût total des réparations s'élèvera à plus de 4 milliards de francs (1989).

Il laisse aussi 25 000 personnes sans abri et 35 000 sinistrés. Hugo fait 107 blessés et cause directement entre sept et onze décès selon différentes sources, dont un rapport de Météo-France.

Wikipedia

Type de risque

risque naturel

Nature de l'évènement

tempête