Crash (Mont Blanc)

Un Lockheed L-749 Constellation d’Air India International assurant la liaison Bombay Londres via le Caire et Genève, piloté par le commandant Alain Saint, un as britannique, s’écrase dans les alpes du Nord tuant son équipage et ses quarante passagers.

 

Les témoignages

Soyez le premier à témoigner sur cette catastrophe

Les vidéos

Détails

Les recherches aériennes, rendues difficiles par une météo épouvantable, s’organisent. Deux jours après le crash, le 5 novembre, un avion suisse repère les débris du Constellation aux alentours des rochers de la Tournette à 4.677 mètres d’altitude, pratiquement 1000 mètres après le refuge Vallot, sur l’arête terminale sur la voie normale du Mont-Blanc. A Chamonix, les secours se mobilisent. Sous la direction de René Payot, moniteur-chef de l’E.H.M. une caravane d’une trentaine d’éclaireurs skieurs se met en route depuis le téléphérique de l’Aiguille du Midi. Hélas, emporté dans une coulée de neige, le guide chute dans une crevasse dissimulée sous un important manteau neigeux, non loin de la gare des Glaciers. René Payot succombe.

Textes extraits de :

Les ressources

 

Type de risque

risque transport

Nature de l'évènement

crash