Crash St Barth

Le vol TX 1501 en provenance de l’île de Saint-Martin est en finale pour la piste 10 de l’aérodrome de Saint-Barthélemy. Alors qu’il s’approche du col de la Tourmente, l’avion part en virage prononcé à gauche et pique vers le sol. Il s’écrase à proximité d’une habita- tion et s’embrase

 

Les témoignages

Soyez le premier à témoigner sur cette catastrophe

Détails

Le samedi 24 mars 2001, le DHC-6-300 immatriculé F-OGES effectue, sous plan de vol
VFR, le vol régulier TX 1501 entre les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy, distan-
tes de dix-neuf milles marins. L’avion est exploité par la compagnie CAT sous contrat
d’affrètement de la compagnie Air Caraïbes qui assure l’exploitation commerciale de la li-
gne. Le commandant de bord est pilote en fonction.
La croisière est réalisée à environ mille cinq cents pieds. L’équipage quitte la fréquence
de Saint-Martin Juliana alors qu’il passe par le travers de l’île Fourchue, point d’entrée du
circuit d’aérodrome situé à trois milles marins au nord-ouest de l’île de Saint-Barthélemy.
Quelques secondes plus tard, il annonce sur la fréquence Saint-Barthélemy Information
qu’il passe le point de report « Fourchue ». Peu après, il annonce le passage du point de
report du « Pain de Sucre » pour une finale en piste 10. Ce sera sa dernière communica-
tion.
Alors que l’avion aborde la courte finale avant le col de la Tourmente, plusieurs person-
nes, dont l’agent AFIS, le voient se mettre en virage à gauche à grande inclinaison puis
piquer vers le sol. Il s’écrase à proximité d’une habitation et prend feu. Tous les occupants
de l’avion périssent, ainsi qu’une personne qui se trouvait dans la maison.

Textes extraits de :

Les ressources

 

Type de risque

risque transport

Nature de l'évènement

crash aérien