Affaire des hormones de croissance (France)

24 décembre 1992 Publication par M. Bernard Kouchner, ministre de la santé et de l’action humanitaire, d’un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), sur les conséquences du traitement par l’hormone de croissance extractive. Des dizaines d’enfants traités avant l’été 1985 pourraient être atteints d’une maladie mortelle indétectable, la maladie de Creutzfeld-Jacob.

 

Les témoignages

Soyez le premier à témoigner sur cette catastrophe

Les images

Somatotropine
Somatotropine

Les vidéos

Détails

[...]
20 juillet 1993
Mise en examen pour homicide involontaire des professeurs Jean-Claude Job, président de l’association France-Hypophyse, et Fernand Dray, responsable jusqu’en 1988 à l’Institut Pasteur de Paris de la fabrication de l’hormone de croissance humaine "extractive" (à partir d’hypophyses prélevées sur des cadavres). Cette mise en examen intervient après la découverte de la contamination de l’hormone de croissance par l’agent infectieux porteur d’une affection dégénérative mortelle, la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ), et à la suite de la plainte déposée un an et demi auparavant par les parents d’un des 25 enfants décédés depuis de cette maladie.