Tempête Erika (Antilles)

Les secours en Dominique (une petite île entre la Martinique et la Guadeloupe) évacuaient mardi des centaines de personnes toujours isolées par les dégâts causés la semaine dernière lors de la tempête tropicale Erika, qui a fait sur cette île 31 morts et des dizaines de disparus, dont deux Français.

 

Les témoignages

Soyez le premier à témoigner sur cette catastrophe

Détails

Le coeur du système est passé à environ 100 km au nord de la Guadeloupe jeudi, avec des rafales comprises entre 80 et 100 km/h. Saint Martin et Saint Barthélmy avait été placé en "vigilance rouge" par les Pouvoirs Publics, tandis que la Guadeloupe et la Martinique étaient passées en vigilance orange pour les fortes pluies et orages associées à ce système tropical.

C'est surtout sur l'île de la Dominique que les dégats ont été considérables, en raison de forts orages. On a relevé jusqu'à 320 mm sur l'aéroport de l'île, ce qui a entrainé des torrents de boue et des glissements de terrain, provoquant le décès de 4 personnes. Plusieurs dizaines de personnes étaient portées disparu.

Textes extraits de :

Les ressources

 

Type de risque

risque naturel

Nature de l'évènement

Tempête