inondations (Pyrénées Orientales)

(ou du 4 au 5 octobre 1766) Hauteur d’eau maximale atteinte par la Têt à Perpignan : 4,50m.

 

Les témoignages

Soyez le premier à témoigner sur cette catastrophe

Détails

"L’extention de cette pluie est plus orientale qu’en 1763. Les pluies se sont déversées sur la plaine et sur le premier front orographique : Corbière, Albères, et Aspres, où de petites communautés (Boules d’Amont, la Bastide, Saint-Marsal) ont enregistré des dommages immenses. Le Réart et la Canterrane, tous deux originaires de cette zone, ont emporté des champs à Terrats, Trouillas et Alenya.
Les fortes précipitations n’ont par contre guère pénétré dans l’intérieur montagneux. Dans le bassin de la Têt, elles n’ont pas dépassé le bas Conflent, autour de Vinça." 1

Type de risque

risque naturel

Nature de l'évènement

inondation