Catastrophes

Rechercher par :

| sanitaires,

Début de l'épidémie de SIDA

En juin 1981, des scientifiques des Etats-Unis signalent les premières manifestations cliniques d’une maladie que l’on connaîtra bientôt sous le nom de syndrome d’immunodéficience acquise ou SIDA. Les premiers cas d’une insolite défaillance du système immunitaire sont observés parmi des hommes gay, des femmes et des consommateurs de drogues injectables. Dès 1982, les trois modes de transmission sont précisés : le sang, la transmission mère-enfant et les rapports sexuels. En 1983, en France, le Professeur Luc Montagnier isole le virus associé à la lymphadénopathie (LAV), désigné plus tard sous le nom de virus de l’immunodéficience humaine ou VIH. Vingt-cinq ans plus tard, l’épidémie de SIDA s’est répandue partout dans le monde. Environ 40 millions de personnes vivent aujourd’hui avec le VIH et plus de 25 millions sont mortes du SIDA