Catastrophes

Rechercher par :

| technologiques,

Explosion et incendie usine (Neuville-sur-Saône)

Dans une industrie pharmaceutique, au cours du traitement visant à supprimer le diméthylsulfure (composé odorant), une violente explosion entendue à plusieurs kilomètres brise les équipements d'une capacité contenant un distillat inflammable riche en cyclohexane, ainsi que les vitres d'un atelier de chimie fine de 500 m²...

| naturelles,

Inondations (Sud Est)

16 au 19 décembre 1997 Tempête méditerranéenne et inondations Une violente tempête de sud-est touche l'arc méditerranéen, du 16 au 18 décembre 1997, avec des vents dépassant 140 km/h sur le littoral du Roussillon et du Languedoc.

Amiante
| sanitaires,

Interdiction Amiante (France)

Minéral naturel fibreux longtemps utilisé comme matériau d’isolation thermique, l’amiante a provoqué une catastrophe sanitaire d’une ampleur considérable. Elle est la cause principale du mésothéliome, notamment pleural, et est impliquée dans les cancers bronchiques primitifs. En France, son usage a été réglementé à partir de 1977 et son interdiction totale adoptée en 1997 par le décret 96-1133 du 24 décembre 1996. Toutes les formes d’amiante sont classées cancérogènes par le CIRC (groupe1). Si la majorité des expositions à l’amiante sont d’origine professionnelle, elles se sont probablement aussi produites dans l’environnement domestique ou suite à une pollution localisée. Les pathologies liées à l’amiante sont reconnues au titre des maladies professionnelles et donnent droit à réparation du préjudice subi. Sources: http://www.e-cancer.fr/prevention/travail-et-cancers/amiante/

Veau boucles
| sanitaires,

Crise vache folle (France)

Identifiée pour la première fois en 1986, l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), dite " maladie de la vache folle ", est à l’origine de la plus grave crise qu’ait jamais connue l’élevage européen.

| naturelles,

Glissement de terrain (Combe des Parajons)

Le samedi 8 janvier 1994, vers 1 h 15 du matin, survenait un glissement de terrain emportant, une surface de 7 hectares de la Combe des Parajons sur une épaisseur moyenne de l’ordre de 10 m. Dans sa progression très rapide, le glissement a détruit six habitations, en faisant quatre victimes, coupé la route nationale RN 85, barré le ruisseau de la Salle, avec formation d’un lac qui a inondé quatre maisons. Il a terminé sa course contre l’église du village qu’il a partiellement détruite.