Catastrophes

Rechercher par :

| autres,

incendie (Marseille)

L'incendie des Nouvelles Galeries, un grand magasin situé sur la Canebière à Marseille, a causé la mort de 73 personnes le 28 octobre 1938. Le corps des sapeurs-pompiers municipaux est dissout et remplacé par un corps militaire de marins-pompiers. Le maire Henri Tasso est démis de ses fonctions et la ville placée sous la tutelle de l'État, elle le restera jusqu'en 1944. De nouvelles règles de prévention incendie entrent en vigueur deux semaines plus tard.

| autres,

Assassinats (Marseille)

L'assassinat du roi Alexandre Ier et de Louis Barthou eut lieu le 9 octobre 1934 à Marseille. Le roi de Yougoslavie Alexandre Ier et le ministre français des Affaires étrangères, Louis Barthou furent victimes d'un attentat commis par un nationaliste croate, Vlado Černozemski (alias Veličko Dimitrov Kerin). Les deux hommes succombèrent le même jour. Quatre autres personnes furent mortellement atteintes.

| naturelles,

Raz de marée (Nice)

Une trombe marine longe la côte entre Antibes et Nice causant d’important dégâts et un véritable raz de marée. Cette tempête fit 4 blessés à Nice et de nombreux dégâts.

| naturelles,

Séisme (Provence-Alpes-Côte d'Azur)

Il y a cent ans, le 11 juin 1909 vers 21h15, eut lieu le dernier tremblement de terre très meurtrier en France métropolitaine. Ce séisme se produisit au Nord des Bouches-du-Rhône, à 20 km au NO d'Aix en Provence. Il fit 46 morts et au moins 250 blessés. Plusieurs milliers de logements ont été détruits ou endommagés gravement (dont 1 500 à Aix-en Provence). Le village de Lambesc fut entièrement détruit. Rappelons que la dernière victime pour cause de séisme en France métropolitaine est morte en 1967, lors du séisme dit d'Arette (Pyrénées Atlantiques) où une vieille dame mourut.

| technologiques,

explosion d'un cuirassé d'escadre (Le Iena) à Toulon

Le 2 mars 1907, le cuirassé d'escadre Iéna entrait dans le bassin 2 de Missiessy de l'arsenal de Toulon pour procéder à des réparations. Le 12 mars, alors que les travaux étaient presque terminés, à 13h55, le vaisseau explosa. Bilan de la catastrophe 117 morts (100 à bord du Iéna et 17 aux alentours) et 33 blessés, parmi les victimes de trouvaient le capitaine de vaisseau Adigard, commandant l'Iéna, le capitaine de frégate Vertier et plusieurs officiers. L'explosion du Iéna est attribuée à la déflagration de la poudre B.