Catastrophes

Rechercher par :

| technologiques,

Incendie dépôt pneumatiques (Artaix)

Un incendie embrase vers 9h50 un stock de 5 millions de pneus qui s'étend jusqu'à un bâtiment de 8 étages utilisé aussi comme stockage. Une épaisse fumée noire est visible à 40 km. Six habitations sont évacuées, 35 personnes sont relogées. Un périmètre de sécurité est mis en place, une route départementale est coupée...

| naturelles,

Inondations (Centre/Est)

Suite à des précipitations très abondantes depuis le début du mois de mars 2001, surtout en Bourgogne, Franche-Comté, Ain et Savoie, et des températures très douces pour la saison accentuant la fonte nivale, le Doubs, la Saône et l'Ain entrent en crue à partir du 10 mars.

| technologiques,

Fuite d'ammoniac (Cuiseaux)

Dans les combles d'un abattoir, une fuite de 2,2 t d'ammoniac (quantité remise dans l'unité) a lieu sur une électrovanne du circuit retour BP d'un surgélateur à steaks hachés. Les employés sont évacués 24 h, 40 riverains se confinent dans un périmètre de sécurité de 500 m...

Amiante
| sanitaires,

Interdiction Amiante (France)

Minéral naturel fibreux longtemps utilisé comme matériau d’isolation thermique, l’amiante a provoqué une catastrophe sanitaire d’une ampleur considérable. Elle est la cause principale du mésothéliome, notamment pleural, et est impliquée dans les cancers bronchiques primitifs. En France, son usage a été réglementé à partir de 1977 et son interdiction totale adoptée en 1997 par le décret 96-1133 du 24 décembre 1996. Toutes les formes d’amiante sont classées cancérogènes par le CIRC (groupe1). Si la majorité des expositions à l’amiante sont d’origine professionnelle, elles se sont probablement aussi produites dans l’environnement domestique ou suite à une pollution localisée. Les pathologies liées à l’amiante sont reconnues au titre des maladies professionnelles et donnent droit à réparation du préjudice subi. Sources: http://www.e-cancer.fr/prevention/travail-et-cancers/amiante/

Veau boucles
| sanitaires,

Crise vache folle (France)

Identifiée pour la première fois en 1986, l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), dite " maladie de la vache folle ", est à l’origine de la plus grave crise qu’ait jamais connue l’élevage européen.