Eruption volcanique (Martinique)

L’explosion du 8 mai se produit à la base du dôme de lave visqueuse formé dès la nuit du 5 au 6 mai dans le cratère...

 

Les témoignages

Soyez le premier à témoigner sur cette catastrophe

Les images

Martinique Saint-Pierre après l'éruption du Mont-Pelé
Martinique Saint-Pierre après l'éruption du Mont-Pelé

Détails

L’explosion du 8 mai se produit à la base du dôme de lave visqueuse formé dès la nuit du 5 au 6 mai dans le cratère de l’Etang Sec. Les gaz, jusque là emprisonnés dans le magma se détendent brutalement et pulvérisent le dôme. L’explosion, qui libère une énergie colossale, est dirigée latéralement vers le sud-ouest avec un angle de 120 degrés à partir du sommet. Le mélange de gaz, cendres et blocs s’épanche en un écoulement pyroclastique dilué et turbulent, qui se répend à toute allure (plus de 500 km/h) sur les flancs du volcan. Cet écoulement est baptisé “ nuée ardente ” par A. Lacroix et caractérise le dynamisme péléen. La nuée ardente du 8 mai, extrêmement dévastatrice, atteint la ville de Saint-Pierre en moins de 2 minutes et fait 28 000 victimes. Jean-Louis Cheminée, directeur de recherches au CNRS

Type de risque

risque naturel

Nature de l'évènement

Eruption volcanique

Tags

Martinique