séisme (Martinique)

Jeudi 29 novembre 2007 Un tremblement de terre d’une magnitude 7.4 s’est produit jeudi 29 novembre à 19 h 00 T.U. soit à 20 h 00, heure de Paris, 15 h 00 heure locale. La secousse a duré une cinquantaine de secondes. Selon l’observatoire volcanologique et sismologique de Martinique, l’épicentre a été localisé à 25 km au nord de la Martinique (latitude 15° 03’ nord - Longitude 61° 03’ ouest) plus précisément dans le canal de la Dominique, soit à une quarantaine de kilomètres au sud-est de Roseau, capitale de la Dominique . Ce séisme d’origine tectonique s’est produit le long de la zone de subduction des Caraïbes où la plaque Amérique s’enfonce vers l’Ouest sud-ouest sous la plaque Caraïbes à une vitesse d’environ 2 cm / an. En raison de la profondeur de l’hypocentre (foyer) environ 150 km, le choc principal a été ressenti sur un rayon supérieur à 500 kilomètres environ ; à Porto Rico à l’ouest, au Venezuela et au Surinam au sud, en Colombie, au Brésil, aux îles Vierges etc... Mais grâce à la profondeur du foyer, les effets ont été atténués en surface et le séisme n’a pas généré de tsunami.

 

Les témoignages

Détails

D’après la Préfecture, le plan séisme Orsec a été lancé une demi-heure après le tremblement de terre dans toutes les communes de l’île. Selon la presse, une seule personne est morte, une femme victime d’un malaise cardiaque dans une maison de retraite de la Martinique. La préfecture de l’île a aussi fait état de « deux blessés légers, dont une fracture ouverte à la jambe et une défenestration au Lorrain ». Plusieurs personnes, prises de panique ont sauté par les fenêtres et souffrent de blessures diverses comme des entorses. Des milliers d’habitants pris de panique sont sortis dans les rues. Des établissements publics - préfecture, écoles, collèges - ont été évacués, des bâtiments fissurés. Deux centres de secours (Lamentin et Marigot) ont été particulièrement touchés. Au Lamentin encore, un immeuble abritant une banque s’est effondré. Dix-neuf collèges sur 42 et 10 lycées sur 23 seraient assez gravement endommagés. Selon la préfecture « toutes les routes nationales et les départementales sont praticables », précisant que « le port et l’aéroport fonctionnent normalement ». Les hôpitaux fonctionnent aussi normalement, à l’exception de l’hôpital de Trinité, où une tour de 8 étages « gravement fissurée » a été évacuée. Un Médecin aux urgences de cet hôpital fait savoir "nous venons de terminer l’évacuation de tous les patients (90 au total) de notre hôpital fortement fragilisé par le séisme. Les patients ont été dirigés vers les autres hôpitaux de l’île et les experts passeront afin d’évaluer l’importance des dégâts". A Schoelcher (côte Caraïbes de la Martinique) les livres de la bibliothèque ont été projetés à terre. A Fort de France, dans un hypermarché la secousse a ébranlé les rayons du magasin. Les faux plafonds sont tombés sur les clients et les rayonnages ont été renversés. C’est surtout la ville basse qui a été le plus touchée, c’est le cas de la rue Schoelcher et la rue de la Liberté. La terrasse du bâtiment "Plein Ciel" s’est effondrée sur dix véhicules. Les dégâts causés sur l’immeuble Plein Ciel et sur l’immeuble SGBA ont nécessité la mise en place de périmètres de sécurité ainsi que des déviations et changements de sens de circulation. Par ailleurs, l’immeuble du Conseil Général a été endommagé. Le commissariat ancien a dû être évacué par précaution. Le centre de tri postal de Fort de France a été endommagé ce qui devrait entraîner des perturbations dans la distribution du courrier. Deux poutres se seraient écroulées à l’arrière du bâtiment et auraient endommagé sept véhicules qui seraient hors d’usage. Le réseau électrique a été coupé durant plusieurs heures, un tiers des habitants ont été privés de courant. Il a été rétabli presque partout dans la soirée. Les communications téléphoniques ont été perturbées en raison de la saturation du réseau. Un bloc rocheux s’est détaché dans le secteur du Prêcheur sur le RD 10, et on déplore un glissement de terrain dans les environs de la commune de Macuba. Aux Abymes, un rocher a dévalé une colline et défoncé le mur d’une maison avant de finir sa course sur un lit, sans faire ni victime ni blessé.
Azurséisme

Les ressources

 

Type de risque

risque naturel

Nature de l'évènement

séisme