Vents violents (ligne de grains)

L'événement orageux traverse la France du Sud-Ouest au Nord-Est. De très fortes pluies se sont produites sur le relief des Hautes-Pyrénées le 4 . Le 6, près de Strasbourg, les rafales de vent provoquent 14 victimes sous un chapiteau.

 

Les témoignages

  • Accueil périscolaire Communauté de communes du Pays Haut-Quercy Dordogne, Sites de Bétaille,Condat, Les Quatre-Routes du Lot et Vayrac | 17/07/2014

    C'était de l'eau boueuse...

    Interview de Sylvie, habitante de Condat. Propos recueillis par les élèves

Détails

Cet épisode, qui a concerné une grande partie de la France, a débuté le 4 par le Sud-Ouest où des orages ont été accompagnés de fortes quantités de précipitations.

Sur les Hautes-Pyrénées, l'orage a éclaté le 4 vers 2 h 15 et les fortes pluies ont très rapidement gonflé les cours d'eau de cette région montagneuse. Les valeurs maximales sont de 150 mm à Gavarnie, 158 mm à Genos et 172 mm à Oo.

Conséquences: campings inondés et évacués à Gèdre, Aragnouet, Vielle-Aure et Lortet. La centrale électrique de Tramezaigues a été inondée. Les rivières (Nestes) des vallées d'Aure et du Louron sont sorties de leur lit inondant des maisons et les centrales électriques (en vallée d'Aure, 7 centrales EDF sur 8 ont été arrêtées). La route de la vallée de Rioumajou (affluent de la Neste) a été emportée.

Les orages ont également touché la Corrèze, la Creuse, la Dordogne, le Lot et la Haute-Vienne. En de nombreux secteurs, les rivières ont débordé, les routes ont été coupées et des vacanciers et habitants évacués.

La Corrèze a subi des pluies d'une rare intensité: on a relevé 138,2 mm à Tulle en 24 h et 243 mm en 4 jours. Dans la soirée du 4, les orages se sont décalés vers le Nord-Est. Certains records de précipitations ont été battus : on a relevé jusqu'à 84,4 mm dans le Cher.

En Corse, de violents orages associés à de nombreux impacts de foudre se sont produits sur les massifs dans l'après-midi.

Le 5, les pluies persistent: le département du Lot est particulièrement arrosé avec un cumul de 140,6 mm en 2 jours à Gourdon.

Dans le Cher, on dépasse 110 mm en 2 jours par endroit.

En soirée, la situation est devenue plus instable dans le Nord-Est avec un orage dans la Haute-Saône accompagné de grêlons d'environ 4,5 cm de diamètre.

Le 6, le mauvais temps atteint tout le nord et le nord-est de la France en soirée. De nouvelles régions sont touchées: la Vendée avec 94 mm dans la journée à La Mothe-Achard.

C'est au tour de la région parisienne d'être concernée par l'événement.

Le 6 juillet au soir, des cellules orageuses organisées en lignes de grains en provenance de la Côte-d'Or ont atteint le Nord-Est. Les vents qui ont accompagné les orages ont souvent dépassé les 100 km/h. Les rafales les plus fortes ont été enregistrées entre 19 h 15 (Pesmes, Haute-Saône) et 22 h 15 locales (Lauterbourg, Bas-Rhin). La valeur la plus forte sur le Nord-Est a été relevée à Colmar (118.8 km/h, 21 h 15).

Au nord-est de Strasbourg, dans le parc du Château de Pourtalès, vers 22 h 00 locales, les intempéries interrompent un concert. La majorité des spectateurs (environ 120 personnes) va se réfugier sous une bâche dressée à proximité d'arbres. Un platane de taille imposante est déraciné par les rafales et s'abat sur la tente. Le bilan est de 14 morts et 83 blessés, dont 14 grièvement. A La Wantzenau, station la plus proche du lieu du drame (environ 5 km), on a relevé 93,6 km/h à 21 h 45. Dans le Bas-Rhin, la vitesse maximale enregistrée est de 115,2 km/h à Sélestat, au sud du département, à 21 h 15.

En 4 jours, il est tombé 4 fois la valeur mensuelle normale de pluie en Corrèze et à la limite Oise-Somme. Sur toute une bande allant de l'extrême Sud-Ouest au Nord, les hauteurs d'eau relevées sont supérieures à la valeur mensuelle normale.
METEO FRANCE

Les ressources

 

Type de risque

risque climatique

Nature de l'évènement

Vents violents (ligne de grains)