Crash Boeing 747 (Tahiti FAAA))

Un Boeing 747 400 d'Air France manque son atterrissage à Papeete et finit dans le lagon. Trois blessés.

 

Les témoignages

Soyez le premier à témoigner sur cette catastrophe

Détails

A 21h 06 le dimanche12 septembre 1993 (heure et jour de Tahiti- +1 pour la France), à l'atterrissage sur la piste de TAHITI FAAA, le B 747-400 d'Air France immatriculé F-GITA en provenance de Los Angeles quitte l'axe de piste, roule sur le terre-plein avant de commencer à plonger dans le lagon. L'avion s'arrête sur la barrière de corail juste au bord de la passe profonde. Le train avant transperce le plancher de la cabine de 1ere classe, pulvérisant plusieurs sièges.

L'atterrissage s'était déroulé à vitesse trop élevée suite à un conflit entre les automatismes de l'avion et le copilote aux commandes. L'avion avait trois moteurs au ralenti , alors que le quatrième, le n°1 était à pleine puissance. L'ILS était en panne et l'avion avait fait son approche en VOR-DME.

L'évacuation se déroule de nuit, dans moins d'un mètre d'eau, mais parmi les pâtés de corail et les oursins et avec un moteur toujours en fonctionnement. Officiellement, seuls trois passagers sont légèrement blessés dans l'évacuation, mais le corail et les oursins en ont envoyés bien d'autres se faire soigner à l'hôpital.

L'avion sera réparé sur place et reprendra du service non sans que les équipages ne le baptise GITA...NIC.

Type de risque

transport aérien

Nature de l'évènement

crash aérien