2000-inondations (Ouest)

A partir de la mi-septembre 2000, les pluies se sont succédées à un rythme soutenu entrecoupées de courLa répétition et surtout l'accumulation de ces pluies est exceptionnelle.tes périodes de répit. La répétition et surtout l'accumulation de ces pluies est exceptionnelle.

 

Les témoignages

Soyez le premier à témoigner sur cette catastrophe

Les vidéos

Détails

Sur l'ensemble de la saison hivernale (octobre à mars), de tels cumuls n'ont jamais été observés. Au cours de ces 6 mois, la pluviométrie normale d'une année complète est atteinte, voire dépassée de 20 à 40% sur le centre de la Bretagne.

Dès le début de l'automne, les sols se sont rapidement réhydratés et les nappes phréatiques se sont rechargées.

Les premières inondations de grande ampleur surviennent au cours de la première quinzaine de novembre. La Basse-Normandie et le nord de l'Ille-et-Vilaine sont particulièrement affectés par cette première vague.

A peine un mois plus tard, les fortes pluies des 11 et 12 décembre arrivent sur des sols engorgés d'eau et des niveaux élevés dans les cours d'eau.

Elles provoquent d'importantes inondations surtout sur le Finistère et le Morbihan avec des écoulements contrariés au niveau des estuaires par des niveaux de mer élevés (coefficients supérieurs à 100) aggravés par des vents forts de sud-ouest.

Après une dizaine de jours de répit, les pluies reviennent en force sur le sud de la Bretagne dès le 31 décembre. Elles resteront soutenues jusqu'au 5 janvier.

Sur ces 6 jours, on recueille entre 100 et 200 mm sur une large moitié sud de la Bretagne. Les pluies les plus abondantes sont recueillies sur la partie amont des principaux bassins versants bretons débouchant dans l'Atlantique (surtout nord-est du Morbihan).

De nouvelles inondations se produisent localement du 7 au 9 février sur le nord. Après une relative accalmie, les pluies reprennent de la vigueur mi-mars en particulier entre le 19 et le 22.

De nouvelles inondations de grande ampleur se produisent à partir du 20 mars. Cette fois, elle affectent une large moitié nord de la France.
Meteo France

Les ressources

 

Type de risque

risque naturel

Nature de l'évènement

inondations