Interdiction Amiante (France)

Minéral naturel fibreux longtemps utilisé comme matériau d’isolation thermique, l’amiante a provoqué une catastrophe sanitaire d’une ampleur considérable. Elle est la cause principale du mésothéliome, notamment pleural, et est impliquée dans les cancers bronchiques primitifs. En France, son usage a été réglementé à partir de 1977 et son interdiction totale adoptée en 1997 par le décret 96-1133 du 24 décembre 1996. Toutes les formes d’amiante sont classées cancérogènes par le CIRC (groupe1). Si la majorité des expositions à l’amiante sont d’origine professionnelle, elles se sont probablement aussi produites dans l’environnement domestique ou suite à une pollution localisée. Les pathologies liées à l’amiante sont reconnues au titre des maladies professionnelles et donnent droit à réparation du préjudice subi. Sources: http://www.e-cancer.fr/prevention/travail-et-cancers/amiante/

 

Les témoignages

Soyez le premier à témoigner sur cette catastrophe

Les images

Amiante
Amiante

Les vidéos

Détails

L’amiante a été utilisée dans de nombreux matériaux et produits en raison de ses propriétés d’isolation acoustique, thermique, et de résistance à la chaleur. Cependant, ses effets sur la santé ont conduit à un contrôle et à une limitation progressive de son usage, et à des dispositions de protection des personnes exposées. Au 1er janvier 1997, l’usage de l’amiante a été interdit en France.
[...]
La survenue de lésions dans des groupes exposés à de fortes concentrations de fibres d’amiante dans l’air inhalé.
Le lien statistique entre l’exposition à l’amiante et la survenue de certaines formes de cancers a été suggéré par l’observation d’une incidence plus élevée de ces cancers chez les travailleurs de l’amiante que dans la population générale. La preuve qu’il s’agissait d’une relation de causalité a été apportée par l’étude de groupes de travailleurs exposés à des concentrations variables de fibres d’amiante, mettant en évidence une relation entre la quantité de fibres inhalées (dépendant de la concentration en fibres et de la durée d’exposition) et l’incidence des tumeurs. Une forte corrélation entre deux événements peut s’expliquer par un troisième facteur commun et méconnu, mais une relation dose-effet est un argument très fort pour accepter un lien de causalité, en particulier quand de nombreuses études produisent des résultats concordants et qu’aucun autre facteur lui-même lié quantitativement aux deux événements étudiés n’a pu être mis en évidence.
[...] L’amiante est un produit cancérogène qui a exposé les travailleurs qui le manipulaient à des risques très élevés. Du fait de la plus grande rareté du mésothéliome, les études permettant d’évaluer une relation entre concentrations inhalées, durée d’exposition et risque de développer une tumeur, sont plus difficiles à conduire. 20 ans est une durée minimale pour la surveillance d’un groupe exposé au risque.

Sources: Ministère de la Santé - http://www.sante.gouv.fr/dossier-general-sur-l-amiante-sommaire.html